245 personnalités du monde d’oc disent « NON » au Rassemblement National

Quand çò piéger ven possible / Quand le pire devient possible

À l’approche des élections régionales, tout semble indiquer une poussée du Rassemblement National dans les régions du Midi, de Nice à Toulouse et au-delà, poussée nourrie aussi bien par une habile démagogie « dédiabolisée » que par le désarroi de tant de nos compatriotes en ces temps de crises – sociales, politiques, sanitaires, qui s’enchaînent. Pour nous, occitanistes attachés à une certaine idée du progrès social, la perspective de voir nos régions gouvernées par ce parti est un cauchemar.

Nous le partageons, certes, avec tous ceux qui se réclament de la fidélité aux valeurs héritées de la Révolution française, renforcée pour certains par la fidélité à la mémoire du mouvement ouvrier. Mais, comme occitanistes, notre rejet du scénario du pire se nourrit d’une fidélité supplémentaire.

Fidélité à une histoire, celle des « cinquante révoltes paysannes » que chantait Claude Marti il y a cinquante ans, en langue d’oc, celle des Croquants du XVIIe siècle ou des Gueux de 1907 accompagnés par Ernest Ferroul, socialiste et félibre ou celle encore des paysans du Larzac. Ou celle des Camisards et des maquisards. Celle des luttes des mineurs de Decazeville ou Alès. Celle de cette Marianno, née en 1792 avec la République dans une chanson en occitan. Celle en un mot de tous ceux qui, ici, au fil des siècles, ont lutté contre l’oppression et l’injustice.

Fidélité aussi, dans le même mouvement, à une langue et à une culture d’oc, reléguées depuis des siècles à la marge, et stigmatisées comme l’instrument imparfait de classes populaires méprisées. Une langue et une culture ignorées par les chantres d’une vision étriquée de ce que doit être la culture nationale, mais toujours vivantes, toujours créatrices, toujours porteuses d’une parole ouverte à tous ceux, nés ici ou venus y vivre, qui tous ensemble constituent la société de nos territoires.

C’est au nom de cette double fidélité que nous refusons de voir ce pays soumis à un parti qui est porteur, lui, des anti-valeurs d’un nationalisme étroit, du repli sur une identité close et excluante, de l’abandon de tout projet de progrès social et civique, négateur de tout épanouissement culturel vrai dans nos villes et nos campagnes.

Et c’est face à ce danger que nous appelons à lui faire barrage. Pour épargner au pays d’oc l’impasse populiste et anti-humaniste, mobilisons-nous pour les élections les 20 et 27 juin

Si vous souhaitez signer ce texte, merci d’indiquer vos noms et qualités + message éventuel

  • soit en commentant cet article
  • soit en m’écrivant à mjvb at orange.fr

Premiers signataires

  1. Alain ABADIE, fondador deu grop de cantaires occitans deu Bearn Los Pagalhós. Militant occitanista,  Mestierau ebenista retirat.
  2. Delphine AGUILERA, musiciana
  3. Francis ALET
  4. Laurent ALIBERT, PRCE occitan, Université Paul-Valéry
  5. Paul ALLIES, Professeur Emérite à l’Université de Montpellier
  6. Estelle ARIES, professeur des écoles dans le Gers, syndicaliste
  7. Cristian ANDRIEU professor d’occitan, retirat de l’Educacion Nacionala, e de teatre en occitan
  8.  Veronica ANGLADON, regenta mairala [professeur école maternelle] Florac
  9. Estelle AUGIER professora d’occitan e d’espanhòl Mende, Losèra.
  10. Monique AVESQUE, Retraitée, membre de l’A.D.Oc Lozère
  11. Joan-Pèire BAQUIÉ, Enseignant retraité.
  12. Myriam BARBERA-BOYER, journaliste, députée honoraire
  13. Franc BARDOU, écrivain, professeur d’occitan
  14. Cristina BARNIER, contaira occitana, regenta retirada, poetessa aquarellista
  15. Alain BARTHELEMY-VIGOUROUX, enseignant retraité.
  16. Catarina BATALLER, Professora certificada d’occitan
  17. Bernard BEAU-VIGNOL, retraité comédien-metteur en scène.
  18. Jaumeta BEAUZETIE
  19. Eliane BEC GAUZIT, ingénieur d’études, ethnomusicologue
  20. Nicolas BENEGUI, bénévole
  21. Bernat BERGÉ, professor retirat, escrivan, contaire, president de l’EOE-IEO
  22. Alain BERIT-DEBAT, militant occitan de libertat organisation indépendantiste et socialiste.
  23. Etienne BERRUS Responsable associatif, membre du Forum d’Oc
  24. Alain BESSIERE, Ciutadan d’Occitania
  25. Jacqueline BIZET, talhier d’occitan de Milhaud (Gard), professeur de français au collège de Vauvert (retraitée)
  26. Joan-Francés BLANC, occitanista, Estrasborg (Alsàcia-Lorena).
  27. Magali BIZOT-DARGENT, écrivain. Peintre. Chanteuse trad. Institutrice retraitée.
  28. Rose BLIN-MIOCH, journaliste retraitée, docteure études occitanes, Université Paul-Valéry
  29. Jean-Paul BLOT, Éditeur – éditions fédérop
  30. Benoit BOLANO, professeur des écoles bilingues publiques – Montpellier
  31. Guy BONNET, professeur des Écoles retraité, chef de chœur de la Chorale les Garrigues
  32. Pierre BOUTAN, maître de conférences honoraire sciences du langage, Université de Montpellier.
  33. Jean-Claude BOUVIER, professeur émérite d’université.
  34. Remesi BOY, professor de letras, autor, editor.
  35. Mirelha BRAÇ, militanta culturala de long temps.
  36. Aimat BREES, Musician Cantaire
  37. Jacques BRES, Professeur des universités émérite en sciences du langage Université Paul-Valéry
  38. Colette BRUN-CASTELLY, inspectrice Ed.Nat. retraitée
  39. Jean-Frédéric BRUN, médecin au CHU de Montpellier, écrivain occitan et président de la section de langue d’Oc de l’association mondiale des écrivains « PEN international ».
  40. Alain BRUNAUD – retraité Éducation Nationale
  41. Jean BURC, retirat, ciutadan occitan.
  42. Gilda CAÏTI -RUSSO, médiéviste, professeure des universités, département d’occitan, Université Paul-Valéry Montpellier.
  43. Chantal CANAL, Conselheira pedagogic d’occitan retirada.
  44. Philippe CANALES, conseiller principal d’éducation retraité, doctorant études occitanes Université Paul-Valéry
  45. Miquèl DE CARABATTA, escrivan e ensenhaire
  46. Philippe CARCASSES. Musicien et penseur libre. Musicaire e pensaire liure.
  47. Anne CASTAN, restauratrice (fille de Félix CASTAN, poète d’Oc et acteur du mouvement Occitan)
  48. Marc CASTANET, ensenhaire en occitan retirat
  49. Guy CASTELLY, enseignant retraité
  50. Jean-Pierre CAVAILLE, Maître de Conférences Ecole des Hautes Etudes en Science Sociales Toulouse
  51. Guy CAVATORE, pintre
  52. Lionel CAYROL, professeur certifié d’occitan
  53. Bruno CECILLON, comedian, òme de ràdio
  54. Elian CELLIER, professeur
  55. Gabriel CHABAUD : ensenhaire retirat 
  56. Sylvan CHABAUD, Maître de conférences à l’Université Paul Valéry, Chanteur du groupe Mauresca fracàs dub
  57. Danis CHADEUIL, acteur culturel
  58. Micheu CHAPDUELH, ensenhaire retirat, escrivan e contaire occitan
  59. Chantal CHARLES, militante LFI
  60. Alain CHARRIÉ, musicien, chanteur en occitan
  61. Marie-Anne CHATEAUREYNAUD, Maître de conférences Université de Bordeaux
  62. Colette CHAUVIN. Enseignante retraitée
  63. Anne-Marie CHOLVY AUBERT, infirmièra retirada
  64. André CLEMENT – conselhièr pedagogic occitan retirat- CLAMENç umorist de lenga occitana.
  65. Annette CLEMENT, autrice, comédienne, metteuse en scène, ancienne du Teatre de la Carriera.
  66. Beneset COMBET, regent e contaire
  67. Anne CONGES, chargée de recherche honoraire au CNRS
  68. Gaëtan CONGES, conservateur honoraire du patrimoine
  69. Michel CORDES, comédien, metteur en scène, scénariste
  70. Gauthier COUFFIN, Professor d’occitan- ensenhament public. Militant sindical
  71. Elisabeth COULOUMA, bibliothécaire retraitée
  72. Marie France COURTIN, professeur, engagée dans la vie associative 
  73. Jean-Paul CREISSAC, vigneron, éditeur, poète occitan
  74. Denise DANIEL, militante MARPOC (Nîmes) et Gardarem la tèrra.
  75. Jean-Pierre DELHON, citoyen attentif
  76. Régis DELALANDE. Président FCPE lycée Cézanne Aix en Provence.
  77. André DENAT ancien conseiller pédagogique en occitan
  78. Bernard DESCHAMPS, ancien député du Gard.
  79. François DESPLANQUES, enseignant retraité
  80. Henri José DEULOFEU, President del Cercle Catala de Marsella, Professeur Emérite UMR 7020 – CNRS Aix-Marseille Université
  81. France DI GIUSTO, retraitée CNRS, militante associative.
  82. Christian DORQUES, doctorant études occitanes, Université Paul-Valéry
  83. Anne-Marie DUBOIS, ancienne présidente du conseil de développement du Pays des Pailllons, BENDEJUN
  84. Franc DUCROS, poète, traducteur, professeur émérite en Etudes Italiennes, Université Paul-Valéry Montpellier.
  85. Maria-Odila DUMEAUX, contaira
  86. Maëlle DUPON, écrivaine occitane
  87. Bruno DURANTON, professeur d’occitan et d’histoire-géographie
  88. Francis ESCUDIER, Conselhièr pédagogic d’occitan (retirat)
  89. Jean-Michel ESPINASSE, musicien occitan, conseiller pédagogique
  90. Philippe ESPINASSE, musicien, syndicaliste
  91. Jean FAUCHE, retirat, sindicalista, Alternatives et Autogestion, PEPS ‘Per una écologia populari e sociala)
  92. Frédéric FIGEAC, instituteur bilingue, poète et rédacteur de la revue OC
  93. Véronique FIOL, directrice d’école maternelle retraitée
  94. Jean-Claude FORÊT, ancien enseignant, auteur et éditeur occitan.
  95. Gilles FOSSAT, enseignant retraité.
  96. Vincent FOURNIAU, Directeur d’études à l’Ecole des Hautes études en Sciences sociales (EHESS), occitaniste
  97. Eric FRAJ, Chanteur, auteur, traducteur.
  98. André GABRIEL, professeur aux conservatoires (CRR) de Marseille et d’Avignon, ainsi qu’à l’IESM ; chargé de cours à l’Université d’Avignon.
  99. Denis GALVIER, musician – ensenhaire dins lo public
  100. Jean-Michel GANTEAU, professeur Université Paul-Valéry
  101. Philippe GARDY, directeur de recherches honoraire au CNRS, écrivain et éditeur occitan
  102. Fabienne GARNERIN, agrégée lettres modernes, docteure études occitanes Université Paul-Valéry
  103. Joëlle GINESTET, mcf honoraire, Université Toulouse Jean-Jaurès
  104. Gérard GOUIRAN
  105. Loïs GRANGER, regent retirat, sindicalista
  106. Sergi GRANIER, enseignant retraité, linguiste, militant associatif
  107. Lise GROS, Autora, contaira occitana e videasta (TÈVÉÒC)
  108. David GROSCLAUDE, cargat de produccion audiovisuau, militant occitanista
  109. Alain GUEYDON, directeur du travail honoraire, conseiller municipal, conseiller communautaire, Sud Luberon.
  110. Patric GUILHEMJOAN, Professor d’occitan e president de Per Noste.
  111. Tomàs HIRONDELLE, ensenhaire d’istòria-geografia e d’occitan
  112. Matieu IRONDELA, ensenhaire & musicaire
  113. Ciril JOANIN
  114. Geneviève HOUTIN, enseignante retraitée
  115. René HURÉ, membre du groupe de musique Aiga Linda 
  116. Emmanuel ISOPET, professor agregat d’occitan
  117. Sòfia JACQUES – SERANO, musiciana bodegaira
  118. Madeleine JAQUIER, enseignante retraitée
  119. Serge JAVALOYES, escrivan
  120. Ives JESTIN, retirat, clavaire IEO Var.
  121. Ciril JOANIN
  122. Marc-André JULIAN, ancien conseiller pédagogique en occitan
  123. Danielle JULIEN, Docteure études occitanes Université Paul-Valéry, écrivaine, ancienne conseillère pédagogique en occitan
  124. Maxime JUNIET, professor d’occitan dins lo segondari
  125. Rodin KAUFMANN, Artiste, membre du Còr de la Plana, collectiu Dètz, fondateur de Uèi, du label Pantais Recòrds et de la compagnie Neblum.
  126. Julien KONOPNICKI, professor certificat d’occitan
  127. Dirk KORELL, directeur de production
  128. Claudia LABANDÉS – Retraitée. Secrétaire et gestionnaire de l’association Per Noste edicions – Enseignante d’Occitan
  129. Sonia LABAT, professora certificada d’occitan
  130. Sèrgi LABATUT, escrivan occitan, plastifician, President de l’associacion per la revista Òc
  131. Jòrdi LABOUYSSE, Enseignant retraité. Historien
  132. Christian LAGARDE, Professeur émérite Université de Perpignan Via Domitia
  133. Virginia LAGO, professora d’occitan, responsabla associativa
  134. Sylvie LAJUS COSSOU, regenta en Biarn.
  135. Christian LAMAISON (Crestian), retirat de dessinator e tipografe gascon.
  136. Joan-Luc LANDI : Neuricèr de lengas, de legumatge e frutatge.
  137. Jacques LANDIER, professeur retraité, écrivain occitan
  138. Michèle LAPIERRE, Occitaniste et militante associative.
  139. Patric LAPIERRE
  140. Cristòl LARROCAN – Christophe LARROCAN, PEMF, enseignant dans une école publique en REP.
  141. Guy LATRY, professeur des universités émérite
  142. Mélanie LAUPIES, PRCE Université Paul-Valéry
  143. Sarah LAURENT, professeure certifiée d’occitan-langue d’oc, autrice
  144. Joan Loís LAVIT, autor
  145. Élisabeth LEMOT, enseignante retraitée Lettres Classiques – Aix-en-Provence
  146. Sandre LE ROY – ARNAUD, professor d’occitan, conselhièr municipau, membre delh RESF 43.
  147. Domenja LEKUONA productora ràdio
  148. Joan-Loís LEVEQUE, gérant de société, vice-président de la section Périgord de l’Institut d’Estudis Occitans et traducteur.
  149. Hervé LIEUTARD, linguiste, professeur des universités Université Paul-Valéry, secrétaire AIEO – Association internationale d’études occitanes
  150. Pierre LIEUTAGHI, ethnobotaniste, écrivain, attaché au Muséum national d’histoire naturell
  151. Edmond LIONS
  152. Daniel LODDO, chercheur, musicien auteur-compositeur, responsable du CORDAE La Talvera
  153. Annie MARTEL, Ensenhaira a la retirada, Responsable de l’ASOC’ Animation Scolaire d’Oc 04
  154. Philippe MARTEL, historien, professeur des universités émérite, responsable associatif enseignement public de l’occitan
  155. Marie-Hélène MARTIN, éditions L’aucèu libre
  156. Paul MARTIN, Editeur d’Oc, éditions L’aucèu libre
  157. Jean-Paul MARTIN, retirat istorian locau
  158. Jean-Luc MASSON, professeur d’espagnol, doctorant études occitanes Université Paul-Valéry
  159. Guy MATHIEU, écrivain et traducteur
  160. Miquèl MAURE, retirat de l’ensenhament agricòla
  161. Marinette MAZOYER, professor d’escòla retirada, autora occitana e militanta de còr e d’anma, doctoranta Université Paul-Valéry.
  162. René MERLE, enseignant retraité
  163. Daidièr MIR, artista plastician
  164. Marielle MIRANDE-DUPIN, professeure d’occitan 
  165. Miquèu MONTANARO, compositor musician
  166. Moussu T, cantaire de MASSILIA SOUND SYSTEM
  167. Gilabèrt NARIÒO arretirat de l’industria metallurgica. Membre de l’Associacion Per Noste, Membre de l’ Associacion Per Noste despuish 1968, que n’estoi president 20 ans. Escrivan e poèta gascon
  168. André NEYTON Centre Dramatic Occitan
  169. Micheu NICOLAS, regent a la retirada
  170. Georges NOSELLA, Cosinèr e militant per un brave espandiment culturau dens la diversitat
  171. Thierry OFFRE, climatologue, auteur, co-fondateur Ostau dau païs marselhés e ex-producteur de VAQUI
  172. Daniel OLLIVE, magistrat honoraire, étudiant
  173. Tresià PAMBRUN-LAVIT, autora
  174. Alan PANTEL, Membre de l’associacion A.D.Oc (Lozère), Responsable Total Festum, investi dins las cronicas oc de las revistas « Lo vent dels Bancels e Cascalh » e la creacion teatrala bilingua OC /Francés.
  175. Bernadette PARINGAUX – éditions fédérop
  176. Olivier PASQUETTI, professeur d’occitan langue d’oc académie de Nice, responsable associatif enseignement public de l’occitan
  177. Geneviève PAULET, Conseillère Pédagogique Départementale en langue et culture occitanes – Lozère
  178. Miquèl PEDUSSAUD, escrivan, traductor, titulari màster universitat Paul-Valéry,
  179. Priscilla PERES, regenta de Calandreta
  180. Chloé PEUREUX, libraire de l’Espaci occitan à Gap
  181. Serge PEY, artiste, poète
  182. Bruno PEIRAS, escrivan, engenhaire agronòme
  183. Quentin PEYRAS, agent de développement du patrimoine oral
  184. Pau PEYRE, Ensenhaire a la retirada
  185. Marie-Noëlle PEIRACCI, professora d’occitan e d’istòria-geografia
  186. Gisèle PIERRA, récitante, autrice, maître de conférences (HDR) émérite en Sciences du Langage, Université Paul-Valéry
  187. Eliane PIGNOL ciutadana del Mond, d’Occitania e de França
  188. Martina PREVOT, professora d’occitan a la retirada. Editritz sus Albi
  189. Alan RAINAL, ciutadan occitanista / Alain RAYNAL, citoyen occitaniste  
  190. Jean-Marie RAMIER, président du CEP d’OC
  191. Patric RATINEAUD, Regent caminaire a la retirada, mas totjorn actiu per la causa coma l’Union Occitana Camila Chabaneu de Nontron
  192. Anne REGOURD, autora occitana
  193. Guy REVEST, founciounàri retretat
  194. Céline RICARD, chanteuse et musicienne
  195. René RISPOLI – Géologue/mathématicien.
  196. Tamara RIVEL, vice-psdte du Conseil Départemental de l’Aude
  197. Olivier RIVES, expert international agroéconomiste
  198. Jean-Claude RIXTE, professeur agrégé retraité
  199. Alan ROCH, escriveire, contaire, militant cultural…
  200. Patrici ROQUES, ensenhaire agregat retirat
  201. Joëlle ROSSIGNOL, enseignante d’occitan en section publique bilingue, responsable associative
  202. Arnaud ROUSSEL, enseignant, syndicaliste.
  203. Cédric ROUSSEU, Journaliste indépendant, Community Manager, Webredacteur
  204. Jean ROUX (Joan ROS), ingenhaire de l’industria retirat, occitanista de totjorn e membre delh CA de l’IEO Auvèrnhe Ròse-Aups, docteur études occitanes Université Paul-Valéry.
  205. Jean-Yves ROYER, escrivan, istorian
  206. Jordan SAISSET, occitanista a Seta
  207. Françoise SALICE-SCHMITT, Adhérente Partit Occitan/Provence – Bénévole associative auprès des précaires
  208. Guilhem SANT, professeur des écoles
  209. Monica SARRAZIN, escrivana occitana, Master II études occitanes Université Paul-Valéry
  210. Jacques SAUGUET ensenhaire retirat
  211. Anne-Marie SGARAVIZZI – GARCIA,Professeure d’occitan et d’histoire -géographie, retraitée de l’Education
  212. Jean SIBILLE, cargat de recercas al CNRS
  213. Nicòla SIBILLE, ciutadana occitana
  214. Geneviève SOLER, retraitée 26110 Nyons
  215. Josette SOLIVA, ensenhaira en mairala, escòla publica.
  216. Joan-Pèire SOULIE
  217. Georges SOUCHE, photographe et éditeur.
  218. Miquèla STENTA, autora, professora d’occitan
  219. Jean-Marc SUTTO, professor de las escòlas, militant associatiu
  220. Gerard TAUTIL, autor
  221. Joan Francés TISNER, compositor e cantaire
  222. Joan THOMAS, professeur INSPE Université Toulouse Jean Jaurès.
  223. Claire TORREILLES, professeure d’occitan retraitée, chercheuse en littérature occitane
  224. Reinat TOSCANO, écrivain, enseignant, responsable associatif.
  225. Christine TOURNAIRE, militante associative « La vida en òc », Cucuron.
  226. Bern TRAIMON, Professeur émérite d’anthropologie de l’Université de Bordeaux
  227. Lucie TRESSOLDI, musicienne et poète amateur dans le groupe Las Monsenhas, Aude
  228. Jacques VACQUIER, enseignant retraité, syndicaliste.
  229. Richard VASSAKOS, Enseignant, chercheur et élu local
  230. Fredi VARVENNE, ensenhaire retrèitat, aderent deth POc.
  231. Florian VERNET, professeur honoraire Université Paul-Valéry, écrivain occitan
  232. Marie-Jeanne VERNY, professeur émérite Université Paul-Valéry, responsable associative enseignement public de l’occitan
  233. Cédric VIALA « Drac » de Mauresca Fracas Dub, Musician e cantaire
  234. Xavier VIDAL, Musicien, responsable associatif, 1er adjoint au maire de Cardaillac (Lot)
  235. Christian VILLENEUVE, retirat de la foncion publica territoriala, militant associatiu, sindicalista, mutulista
  236. VISCONTI, Chef de projets informatiques, musicienne, responsable ensemble Folklorique.
  237. Bernat VIVANCOS Ciutadan Occitan
  238. Jean-Paul VOLLE professeur émérite de Géographie, Université Paul Valéry
  239. Félix WEYGAND Maître de conférences Aix Marseille Université – Ecole de journalisme et de communication.
  240. Richard WEISS.Colmar im Elsass
  241. Annie WOLF- infirmière retraitée-militante associative
  242. Gerard WOLF- chercheur CNRS Retraité- militant associatif
  243. Jean-Luc WOLF, chef d’entreprise/ co-président du think-tank Montpellier2050
  244. YELLOW, Musician « Humpty Dumpty Sound », « Le Café du Pauvre »,
  245. Gerard ZUCHETTO, musicien, auteur, directeur artistique éditions Tròba Vox.

Premiers messages reçus

JC FORET : Òsca per vòstre iniciativa. La montada de la pèsta bruna es mai angoissanta que la pandemia, e angoissat, o soi coma jamai. Sembla que tota culture politica o simplament democratica siá a se pèrdre.

JP CREISSAC : Cap de problèma per signar aquel tèxt amb qual siái completament d’acòrdi, aquela « banalisacion » de la drecha extremista (sabe pas cossí la nomenar « autoritària », « populista » ?) dobrís la pòrta a totes los possibles, sem plan conscients que son ara pròches del poder ! Son a far ventre de totas las revindicacions coma l’identitat en refús de l’autre e l’occitanisme aital pòt èstre recuperat ! Podètz botar ma signatura coma vinhairon e poèta occitan

Gérard ZUCHETTO : Òsca per aquesta iniciativa e aquel apèl. Amb tot mon sosten ! Nos daissarem pas colhonar.

Joan ROS : A chap de mai de cinquanta annadas de refús de tot çò qu’empaita l’avançada vès un monde mai juste e mai fraternal que puesche conéisser los dreits de chascun e de chascuna, pòde mas aprovar vòstra iniciativa e m’i jónher de bòn còr. Dirai mas, mès-que las auguras d’espavent de Nemesis que nos fiulan a las aurelhas de mai en mai, sián mas de tristas paraulas e que sagassiam pro fòrt per nos i opausar e las véncer. Fasem las chaire dins la gandòla mai nos desempaitar.

René HURE : Sufís de legir lo programa de l’extrèma drecha per las eleccions avenidoiras per comprendre que lo perilh ven de l’autre (?). Per malastre aquò remembra tròp los pièjers moments de l’istòria contemporanèa.

Xavier VIDAL : Les citoyens qui s’expriment dans toute forme artistique et ou culturelle, les animateurs et artistes également, n’ont aucun intérêt à ce que des forces réactionnaires (qui s’opposent toujours dans l’histoire à la liberté des formes d’expression) puissent progresser dans notre pays.

Gilda CAÏTI -RUSSO : Mercé per aquesta iniciativa que pòdi pas qu’apuejar coma occitanista e citadina de la terra tota.

Marineta MAZOYER : Segur signe e de tot còr ! Lo virus a ja mes a mal nòstra vida e nòstra cultura… mas aquí es encara mai sornarut, es la negacion de tota nòstra filosofia d’acuèlh, de partatge, de dobèrtura, de resisténcia…

Claire TORREILLES : Bien sûr je signe ce beau texte qui nous inscrit dans l’histoire !

Philippe CARCASSES : Oui, refusons les replis dangereux. Mais toujours fidèle à moi-même, je tiens à déclarer ceci : En ce moment se déroule le procès des harceleurs de Mila, une jeune fille ayant critiqué l’islam dans une vidéo, et qui depuis a reçu, au bas mot selon son avocat, 100 000 menaces de mort. La dizaine qui sont jugés sont ceux qui ont été retrouvés. Nous autres occitanistes défendons une culture d’ouverture et de tolérance, c’est pourquoi j’ai signé cette pétition. Mais nous ne savons que trop ce que signifie l’intolérance religieuse et l’obscurantisme. C’est pourquoi il me paraît capital que le monde d’oc apporte aussi son soutien à Mila, d’une manière qu’il faudra définir par la suite. En effet, ce n’est pas de l’issue du procès qu’il s’agit (nous n’avons pas à nous en mêler) mais de la vie de cette jeune fille après son procès. Elle devra vivre cachée, comme Salman Rushdie. Halte à toutes les intolérances.

Aimat BREES : Anem pas daissar las claus del païs a aqueles calucs non? 

Laurent ALIBERT : partegi l’inquietud (cossí la partejar pas?).

Jean-Paul VOLLE : Bien entendu je signe des deux mains et de la tête le texte que tu m’as envoyé et je transmets

Véronique FIOL : Es que cal viure la catastròfa per ne comprene la violéncia ? Sai que NON !

Denis GALVIER : Mancariá pas qu’aquò que siague pas signatari d’aquela letra. Mos aujols resistents se revirarián dins lor tomba.

Pierre LIEUTAGHI (lettre à l’écrivain Jean-Yves Royer). Ce texte est superbe ! Quoique je ne sache rien de ta belle première langue, j’adhère entièrement à ce que tu évoques de sa connivence étroite avec une démocratie non pervertie. Donc, en dépit de mes lacunes, si ma signature peut s’ajouter à celles que tu rassembles, je te la confie volontiers.

Olivier RIVES. Merci pour cet envoi, je suis volontaire pour signer le texte qui me convient parfaitement, il m’a été transmis par Jean Paul Volle et le Think tank Montpellier 2050. Je suis à l’étranger puisque je travaille en ce moment en Algérie, mais très concerné par le risque de peste brune en Occitanie. J’observe avec stupéfaction la banalisation en cours, en partie favorisée par certains crétins des Alpes comme Bort l’ancien dircab de Frêche, il est plus que temps de réagir. Je diffuse auprès de mon cercle de sympathie. Osco per l’initiativa ! De cor e d’oc.

Marc CASTANET : vòi plan signar aqueth tèxte, plan virat, e malurosament, enqüèra un còp, plan descriptiu d’ua realitat que m’espaventa tanben !

Eric FRAJ : evidentament signi aqueste tèxte indispensable e salutari. E lo difusi.

Patric LAPIERRE : Siáu completament d’acòrdi amb aquel texte. Que viscan Occitània, paratge e convivéncia!

Alan ROCH : Òc a l’Occitania en immersion dins lo monde ; non al replegament.

Daidièr MIR : Signi aquest tèxte sens oblidar que la pèsta bruna pòt aver mai d’una cara e que lei portaires de la democratura LREM o LR fan tanben partida dei nòstreis enemics, sensa dire per tant que leis autreis partits siguèsson nòstreis amics.

Jean-Pierre DELHON : L’Occitanie n’a jamais été un état, mais une communauté de langue. Les nationalistes ne peuvent pas comprendre ça.

Daniel OLLIVE : De tot còr amb vosautres, per la defensa de las libertats publicas e tanben d’autras valors mai ancianas que, segon çò qu’ai ausit, me semblan efectivament amenaçadas.

Sergi LABATUT : Quand se sentis trescolant, lo neòliberalisme s’es totjorn fidat a la dictatura (Fascisme, nazisme, franquisme, Salazar, Pinochet e los autres). Cal dire non a los dos.

Joan-Francés TISNER : que signi aqueste aperet shens trebuc, per jo aimar e víver son pèis n’ei pas jamei estat compatible dab arrefusar las diferéncias

René Rispoli : Le terroir occitan s’est forgé dans la rencontre, dans le vivre ensemble des différences de chacun. Le “paratge”, valeur fondatrice de ce terroir, c’est la reconnaissance de son prochain. Entre judaïsme, chrétienté, islam, catharisme et arianisme, ce terreau occitan, c’est pas un repli, ni un xxxphobie quelconque. On ne montre pas du doigt, on ne stigmatise pas, on rassemble, on échange. Nos valeurs occitanes sont incompatibles avec celles du Rassemblement National, fer de lance de la déréglementation libérale débridée.

Gilabèrt NARIÒO : Mercés per aqueth tribalh necessari. Qu’èi ensenhat l’occitan (gascon e lengadocian) pendent 25 ans au Collègi d’Occitania (cors per correspondéncia). Que parli e qu’escrivi cinc lengas.

Christian LAMAISON (Crestian), Que voi dar vergonha a quauques amics, totun plan occitanistas, qui trantalhan uei tà votar tà la pèsta bruna

Joan-Luc LANDI : La paur, maishanta conselhèra !

André NEYTON : un que n’a ja tastat !

Lois GRANGER. Solide que signi, las ideas que pòrta l’occitanisme que son punt per punt opausadas a las proclamadas per Le pen e aliats.

Sergi GRANIER : Le texte de l’appel est bon mais il y manque un point essentiel. En plus des conservateurs nationalistes et des gens d’extrême-droite favorables au Rassemblement national, beaucoup de gens simplement insatisfaits et aigris par les événements et le manque d’un mouvement démocratique uni disent « Puisque rien d’autre ne nous satisfait, pourquoi ne pas essayer le Rassemblement national ? ». Attitude d’ignorance et de naïveté que nous n’avons pas le droit d’ignorer. Il s’impose de dire clairement : ON N’ESSAIE PAS L’EXTRÊME DROITE. Une fois les partisans d’un pouvoir autoritaire en place, TOUS LES MOYENS LEUR SONT BONS POUR Y RESTER. On est condamné à des années de lutte contre le malheur pour sortir de la chape de plomb qu’ils font peser sans aucun scrupule et par tous les moyens. C’est toujours comme ça.

Francis ALET : Disi non al rassemblament nacional . Es una vergonhò per nòstra país per nòstra cultura occitana

Virginia LAGO : Òsca ende l’initiativa. Solide que signi, junti l’iniciativa còs e cap. L’Occitània, tèrra d’acuèlh, de mesclanha e de diversitat, tròba aquí tanben, l’un deus secrets deu son riquèr. 

Cristina BARNIER, contaira occitana, regenta retirada, poetessa aquarellista, enamorada de la vida, amb sas mirgalhadas de colors.

Sèm totes d’èssers vius, estajants d’aquesta planeta, pichones membres d’un grand Tot. Nos cal ensajar de viure amassa dins un respèct prigond de las nòstras especificitats que fan la riquesa de cadun, e donc la granda riquesa del tot.

Las valors del Paratge, las doberturas sus totes los dialèctes, totas las lengas, tota la Cultura, son una promessa per l’avenidor.

Alain ABADIE : A fond contre le R.N. et de dire à nos contemporains, que l’on ne vote pas sur un coup de colère, sur le refus de l’autre, sur la croyance que le sabre règlera tout, attention à vous, vous en serez les premières victimes car « l’ordre » de cette politique se retournera toujours contre vous. Viva la libertat !

Jacqueline BIZET : Segur que la parteji, aquela crida, per que viscan en Occitania las valors de convivencia, cortesia e tolerancia eretadas de los temps trobadorencs. Ce sont des valeurs trop oubliées ; et pourtant si nécessaires pour combattre la haine, la discrimination, le rejet des migrants, le repli identitaire. « Fiers d’être Gardois » ? Oui, mais pas comme l’entend le RN !

Michel CORDES : Totalement d’accord pour signer tant il est vrai que être Occitan c’est être porteur des valeurs de tolérance et contre toute exclusion. Je signe des deux mains.

Gerard TAUTIL, Bèla iniciativa que signi sens esitacion. (Darrier libre politic Le roman national français au défi de l’extrême droite. L’Harmattan)

Guy CAVATORE : Quand ço pièger risca de passar ais élecions vénentas cau pas trantalhar e per aquò sinhe per faire restanca au RN, à l’extrema-drecha e sei temptativas de « diabolisacion ».

Maria-Odila DUMEAUX : De segur que signi aquel tèxt de tot còr

Eliane BEC GAUZIT : Signe aquel apel amb fòrça conviccion.

Guy BONNET : Es una bona causa que lo monde que fan viure la lenga e batalhan per lo patrimòni identitari escrigan lor vòlontat de luchar sens relambi contra las idèias del R.N. Subretot cal pas se daissar recuperar. Je signe bien volontiers.

Bernard BEAU-VIGNOL : A cad’eleccion me disi qu’aqueste còp, serà pas l’autra. E pèi…Pensi an’aquel tarriple moment ont nostre cèl pòt estre negrejat coma s’eriá l’armada de Mordor, de Tolkien, amb sa multitud d’Orques e de Trolls, que ven tuar tot espèr e tota lum, aici pertot.

Jaumeta BEAUZETIE : passaràn pas

Alan PANTEL : Sosteni completament lo tèxt. De segur sèm dins una marrida passa ont tot se borramescla mas los sèrres e los valats de Cevenas ont saupegut totjorn endralhar la talvera de la libertat.

André GABRIEL : Siéu bén d’accordi tout d’ùni pér signa subran aquéu testo. La Liberta nouastro se déu d’estre aparado, es uno evidenço pér lou pople d’O, e touies leis autrei se lou voulon bén.

Joèu BOUC : Ai rescontrat lei novèus apòstols de la pèsta bruna dau temps d’eleccions precedentas… coma an cambiat son aparéncia ! Aièr, de negre vestit, lo crani rasat… e, ara, se presentan « coma tu e ieu ». Aguèron lo fetge de me demandar de votar per elei alora qu’èri a distribuir e comentar a cu voliá ben m’escotar lei meritis dau nòstre camp occitanista. Ma respònsa? una question: « Cu va visitar vòstre patrona quand se desplaça en Euròpa? » Se contentèron de sorrire e s’enanèron plan planet per d’autrei rescòntres pus fruchós.

Bernard BERGÉ : Aderissi de tot çòr a’n aquel rapèl de las nòstras valors e de las amenaças que pèson sus elas. Las daissem pas escanar per la Bèstia immonda.

Alain ABADIE : A fond contre le R.N. et de dire à nos contemporains, que l’on ne vote pas sur un coup de colère, sur le refus de l’autre, sur la croyance que le sabre règlera tout, attention à vous, vous en serez les premières victimes car « l’ordre » de cette politique se retournera toujours contre vous. Visca la libertat !

Guilhem SANT : Per signar plan segur ! De còr e d’òc contra lo « RHaine » !

Sonia LABAT : Evidentament, signi aquel apèl. Mercés de botar en abans aquela posicion clara e neta.

Alan BESSIERES : Segur qu’es ara que cal far quicòm, se que non lèu serà tròp tard

Miquèl DE CARABATTA : tra li « cinquanta revòutas paisani », conven de non si denembrar lu Barbets nissards e pimontés. Seriam doncas a 51 revòutas ! Mas la tòca es pas de far d’aritmetica.

Benaset COMBET : Per carrièra, a l’escòla o suls rets disi non, devon pas passar. A nautres de nos organizar.

Anne-Marie SGARAVIZZI – GARCIA, Cela va sans dire et encore mieux en le disant clairement ! / Aquò va sense dire e encara melhor en lo diguent amb lo gaubi !

Pau PEYRE : Fau se mesfisar d’autant mai qu’aquelei gents se cargan sovent dau vèstit de la défensa dau patrimòni e de la lenga. Maurras es pas mòrt.

Cedric ROUSSEU : Occitania es un país qu’a pas de termèeras fisicas, pas de drech de la sang o del sòl… Avèm l’astre d’aguer una identitat causida (es occitan qu’un lo vòl èsser) e non exclusiva (òm pòt èsser occitan e aguer un fum d’autras agafas dins son còr, dins son eime, dins sa vida) E tot aquò es pas compatible amb lo « logicial » del R-haine… E lo cal justament asegar e faire florir per blocar l’òdi que prenon per d’idèas

Dirk KORELL : Les langues régionales célèbrent la diversité et l’interculturalité – aux antipodes de la vision sectaire, simpliste et appauvri du FN alias RN

Tamara RIVEL : UNIS pour l’AUDE , candidats aux élections départementales que CARCASSONNE 2 nous signons avec Thierry LECINA, Fabienne ALBERT et Jean-Claude BELMAS cet appel du l’onde d’OC =
« NON » au rassemblement national et défendons foncièrement la langue et culture Occitanes pour le respect de la République

Christian VILLENEUVE : Osca tà d’aquera iniciativa !

Nicòla SIBILLE : Nos cal lor far barratge de totas las nòstras fòrças !

Danis CHADEUIL : Sabi pas brica se soi una « personalitat » pasmens tanlèu que s’agís de versar dins l’antifascisme ne vòli plan èsser, amai soi d’acòrd amb çò qu’es dich dins lo tèxte.

Alain BERIT DEBAT : Pour contrer le FN RN. , à nous d ‘occuper la rue.. luttes sociales ,solidarité réelle avec le peuple, liens sociaux fort. Avec les gens qui souffrent de ce système. capitaliste qu’il faut combattre (c’est pas un gros mot.) En fait Solidaires et internacionalistas!! QUE CAU LUTAR !

Bruno PEIRAS : Sabi pas s’aqueste còp lo “front republican” contra lo fascisme bastarà, que lo mal es prigond e las politicas menadas en França fins ara an pas fait que de l’agravar. Los que detenon lo poder dins las regions occitanas se son tròp sovent pensats invencibles e assegurats d’una reeleccion ad vitam eternam, titularis d’una renda de situacion, dispensats de rendre elis de comptes al pòble, al qual disian : vòta per ieu e daissa-me faire. La xenofobia e lo racisme se son banalisats, e mai per de monde que lo pretendon combatre. “Per combatre la xenofobia, fotem los estrangièrs defòra”. Las guèrras al pròche orient o endacòm mai que la França i a participat e i participa encara an semenat la mòrt e la misèria, engimbrant una espirala infernala, desestabilisant tota la zòna miegterranenca e encara mai luènh. Ara i sèm : los fascistas e los racistas son a mand de culir lo fruch que d’autres an semenat, e de prener lo poder, coma ba faguèron ja a Besièrs, Perpinhan e endacòm mai, e coma ba faguèron ja en França ambe de monde coma Darmanin qu’a pas grand causa a envejar a Le Pen. Coma occitanista e coma ciutadan del monde, ba pòdi pas admetre. Es pas aquò que vòli per mos mainatges ni per digus. Mas sufirà pas de faire front contra lo fascisme, caldrà cambiar los que nos governan e lo sistema de governament.”

Edmond LIONS : De segur, « siam coma la cabra dau monsur Seguin : benlèu que serem manjat au matin, mai pas sensa se batre tota la nuech ». Faudrié pamens ié apoundre : mai sian luen d’estre manja ; despièi lou Pounènt fin fin-qu’i Aup en passant pèr l’Auvergno e soun pa’quéli que li coumprenon rèn de nosto Històri franc de se faire encuei élegi que van nous barra la routo (ni mai la bouco).

Delfina AGUILERA : En memoria de mon grand Jordi Gros, balhi la miuna signatura.






12 commentaires sur “245 personnalités du monde d’oc disent « NON » au Rassemblement National

  1. UNIS pour l’AUDE , candidats aux élections départementales que CARCASSONNE 2 nous signons avec Thierry LECINA, Fabienne ALBERT et Jean-Claude BELMAS cet appel du l’onde d’OC =
    « NON » au rassemblement national et défendons foncièrement la langue et culture Occitanes pour le respect de la République
    Tamara RIVEL

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s